Uncategorised


Outils de médiation adaptés

La muséographie interactive de la Station LPO de l'Île Grande propose des outils de médiation adaptés aux différentes familles de handicap :

  • Handicap moteur : tous nos contenus et outils pédagogiques sont installés à hauteur de fauteuil et accessibles aux personnes à mobilité réduite.

  • Handicap visuel : la grotte sensorielle abrite 7 boîtes à toucher, proposant à la palpation des reconstitutions de pièces anatomiques d'oiseaux (becs, pattes), des plumes, etc. Les panneaux pédagogiques accompagnant ces outils dispensent des informations en relief et en braille.

    image1 image2

  • Handicap mental : la plupart des panneaux pédagogiques sont prévus pour être totalement ou en partie faciles à lire, à comprendre et enrichis d'illustrations simples. C'est également le cas des contenus interactifs accessibles par écran tactile.

  • Handicap auditif : l'inscrustation de sous-titres, sur les différents films diffusés au sein de l'espace muséographique, est prévu avant fin 2020 grâce au soutien de la Fondation Engie.

Activités adaptées


Des visites guidées de l'espace muséographique, adaptées aux groupes de personnes en situation de handicap (moteur, mental ou visuel) sont proposées par le service pédagogique sur réservation. Elles sont conçues "à la carte" avec l'accompagnateur, en fonction du/des type(s) de handicap(s) présent(s) dans le groupe.
Pour les personnes souffrant de handicap visuel, les chants, expressions vocales et comportements des oiseaux seront mis en avant lors de la visite, tout comme les supports audio et tactiles présents dans l'exposition.
Pour un groupe de personnes atteintes de handicap mental, le discours sera simplifié et illustré grâce au quotidien et à l'expérience personnelle des membres du groupe, afin d'aborder de manière adaptée certaines notions scientifiques. Des sorties nature sur l'estran à marée basse sont également possibles pour les groupes de personnes atteintes de handicap mental.

Pour plus d'informations, un devis ou une demande de réservation : contactez Sophie Guillaume, responsable pédagogique de la Station LPO, à l'adresse Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Parcours confort


La visite de l'espace muséographique dure de 30 à 45 minutes. Les visiteurs à mobilité réduite ont la possibilité de se reposer sur les bancs de l'espace de projection situé en face de la falaise au rez-de-chaussée, de même qu'à l'étage, sur les chaises de l'espace de projection du direct des fous de Bassan. Une chaise est également à leur disposition à la sortie de l'espace muséographique, dans la boutique.


Depuis 2015, la Station LPO de l'Île Grande est labellisée Tourisme et Handicap pour les handicaps moteur et mental :

  • Sur le parking visiteurs situé à 150 mètres du bâtiment, 2 places de stationnement sont réservées aux personnes en situation de handicap. Le chemin d'accès est praticable en fauteuil roulant.

  • L'accueil/boutique et les espaces de visite sont adaptés dans leur intégralité aux personnes à mobilité réduite : larges allées, absence d'obstacles, escalier spacieux et monte-personne permettant d'accéder à la salle de projection du 1er étage, toilettes handicapés.


  • L'ensemble des contenus et outils pédagogiques est accessible aux personnes à mobilité réduite, y compris ceux de la grotte sensorielle (boîtes à toucher et console tactile pour découvrir les cris des oiseaux en s'amusant)

    image1 image2

  • A l'accueil / en boutique, le comptoir de caisse est adapté aux personnes en fauteuil

Référent accessibilité : Romain Morinière, responsable de la Station LPO - 02.96.91.91.40 / Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

La station ornithologique de l’Ile-Grande a plusieurs partenaires dans le secteur du tourisme. Si vous êtes en vacances dans le Trégor, sachez que les activités ne manquent pas... pour les petits et les plus grands.

N'hésitez pas à consulter ces différents sites afin d'organiser votre séjour :

Envie d'en savoir plus sur les réserves naturelles, la LPO ou bien l'union française des centres de soins ?

N'hésitez pas, cliquez !

  • Site internet de Réserve naturelle de France

Les oiseaux sont soumis aux risques naturels (tempête, sécheresse, vague de froid ...) et victimes des effets nocifs des activités humaines. Panorama des causes d'accueil les plus fréquentes d'oiseaux en détresse au centre de soins.

Le ramassage des jeunes oiseaux

Les parents restent les meilleurs alliés des oisillons. Au printemps, il arrive que des oisillons tombent du nid. De nombreuses personnes, pensant bien faire, les ramassent et les déposent au centre de sauvegarde. Dans la majeure partie des cas, ces oisillons ne sont pas en détresse. Il suffit simplement de les mettre hors de danger (chats, chiens, circulation automobile) à proximité de l'endroit où ils sont découverts. Leurs parents ne sont jamais bien loin et les retrouveront facilement. Le dénichage passif représente la première cause d'accueil des oiseaux sauvages.

La pollution par les hydrocarbures

Les marées noires et les dégazages illicites représentent une grave menace pour l'ensemble de la faune marine. Les naufrages de pétroliers, comme celui de l'Erika en 1999, provoquent des catastrophes qui tuent des mililers d'oiseaux marins. La LPO portent régulièrement plainte devant la justice pour dénoncer ces actes.

La circulation routière

Attirés par les petits mammifères qui fréquentes souvent les bords de routes, de nombreux rapaces diurnes et nocturnes sont victimes de collision avec des voitures. En respectant les limitations et en adaptant leur vitesse, les automobiles peuvent éviter les chocs avec les oiseaux. La réduction des accidents passe également par la mise en oeuvre d'ouvrages (passages spécifiques pour la faune) qui contribuent, en limitant statistiquement les accidents, à rétablir les échanges vitaux entre les populations.